notre terre


Un concerné n'est pas forcément un imbécile en état de siège pas plus qu'un concubin n'est obligatoirement un abruti de nationalité cubaine.      Pierre DAC


       NON au PEAGE                       NON aux BOUCHONS                 NON au GCO


Le désengorgement de Strasbourg n'est pas l'enjeu ni l'objectif du GCO (rapport de la commission d'enquête publique)
Pour être clair: Même avec le GCO, les bouchons continueront

ce site n'évolue plus depuis 2017


Déjà plus de dix années de perdues pour Aménager l'A35
OU EN SOMMES NOUS?        quelques points de vue
        ++ Le site Facebook ++ LeFilm ++ le site officiel



Vous êtes ici -> RegioNales
PagePrincipale :: ParametresUtilisateur :: Vous êtes ec2-34-201-121-213.compute-1.amazonaws.com
A l'issue du second tour on ne peut citer que les guignols de l'info
" en Alsace, même les cigognes votent à droite"
j'ajouterai que le grand hamster n'a pas trouvé le terrier de vote disparu sous le béton (peint en vert, écologie oblige).

Le constat de Claude Keiflin (DNA)
Il y a désormais bien deux votes alsaciens, un vote de gauche dans les grandes agglomérations et un certain nombre de villes moyennes, dont Sélestat ; un vote de droite dans les bourgs et le monde rural.

Le constat de Philippe Richert, futur président de la Région
La forte opposition au GCO dans les communes riveraines vous fait-elle changer d'avis sur ce projet ?
J'ai été très surpris que le Conseil d'État prenne à quatre jours du scrutin une telle décision, sachant qu'elle influera sur l'élection. Des maires et des élus locaux ont vraiment mobilisé contre notre liste. Mais les électeurs alsaciens ont tranché en me plaçant largement en tête. Cela devrait interpeller les opposants.
mon commentaire :
A l'exception du Kochersberg et de Strasbourg , je ne pense pas que le GCO ait été déterminant dans le choix des votants.
Quant aux abstentionnistes, il faut rappeler qu'au premier tour ils étaient 707245 (56,64%) et au second 610783 (48,91%). les bulletins nuls 21517 (3,97%) et 21588 (1,73%)
Mais c'est la démocratie.
L'abstention


Nous avons été traité d'agitateurs (un compliment car cela signifie que nous ne sommes pas des veaux; la FNAC "agitateur d'idées "en avait fait sa publicité ) et de khmers verts ce qui a provoqué la réaction d'Alsace Nature - à juste titre, car nous n'avons pas encore réalisé le génocide -

pour conclure

la leçon de politologie du professeur Georges Frêche

« La politique, c'est une affaire de tripes, ce n'est pas une affaire de tête. C'est pour ça que moi, quand je fais une campagne, je ne la fais
jamais pour les gens intelligents. Des gens intelligents, il y en a 5 à 6 %, il y en a 3 % avec moi et 3 % contre, je ne change rien du tout. Donc je
fais campagne auprès des cons et là je ramasse des voix en masse »
Publié le 10/12/2009 N°1942 Le Point L'abracadabrantesque monsieur Frêche
en original sonore la leçon de politologie du professeur Georges Frêche

Concernant le GCO, la position des listes est connue

Philippe Richert majorité alsacienne (UMP) OUI au GCO - la citation est en milieu de page du site UMP
« Un ballon d'oxygène indispensable » son argumentation en 2008

Jacques Bigot PS/Jacques Fernique Europe Écologie NON au GCO La dernière position du maire de Strasbourg et du président de la CUS

Patrick Binder Front National NON au GCO intervention du 17 Mars sur France 3 Alsace son intervention en 2006 au conseil régional


Derrière cette position, il y a un choix de modèle de société. Aux électeurs de choisir leur avenir.
Le changement de gouvernance à la CUS et à Strasbourg avait modifié les données. Il est envisageable qu'un changement à la Région permette l'annulation du projet.

Quoique! certains politiques promettent

Nous avons toujours interpellé les candidats électifs voir les pages

voir aussi

Les DNA ont dédié un site aux élections régionales
Ce site est beaucoup plus agréable à lire avec une résolution d'écran de 1280 pixels de large et le navigateur libre FIREFOX

>Passez à Firefox! title= le navigateur alternatif à Internet Explorer

plus performant, plus sûr, plus ...
Savez-vous qu'en cliquant avec la molette de votre souris sur un lien Internet vous ouvrez un nouvel onglet? Pratique pour passer alternativement d'une table des matières aux chapitres?