notre terre


Un concerné n'est pas forcément un imbécile en état de siège pas plus qu'un concubin n'est obligatoirement un abruti de nationalité cubaine.      Pierre DAC


       NON au PEAGE                       NON aux BOUCHONS                 NON au GCO


Le désengorgement de Strasbourg n'est pas l'enjeu ni l'objectif du GCO (rapport de la commission d'enquête publique)
Pour être clair: Même avec le GCO, les bouchons continueront

ce site n'évolue plus depuis 2017


Déjà plus de dix années de perdues pour Aménager l'A35
OU EN SOMMES NOUS?        quelques points de vue
        ++ Le site Facebook ++ LeFilm ++ le site officiel



Vous êtes ici -> LettreFrancoisloos
PagePrincipale :: ParametresUtilisateur :: Vous êtes ec2-3-80-4-76.compute-1.amazonaws.com

ma lettre à François Loos


Voir plus bas la réponse de François Loos.
reçue le 7 juin

Ayant assisté à la réunion de François Loos, candidat à la députation dans notre circonscription, et probablement élu, j'ai rebondi sur ses propos et lui ai envoyé une lettre avec trois annexes qui lui permettront d'avoir, s'il ne l'avait pas eue, une information contradictoire. Cela lui permettra de dialoguer utilement avec ses amis politiques du GCO: Adrien Zeller, Yves Bur (résolument Pour),et Justin Vogel (contre), sans parler des autres1 .
Les trois annexes
-la lettre de Philippe Ackerer directeur de recherche au CNRS à la présidente => synthèse critique du projet
-les conclusions du cabinet TTK avec la requalification de l'A35 vue par TTK

on peut souligner qu'il a dit:
-le député n'est pas décideur mais est à l'écoute,
-que le rail a été un de ses dossiers important pendant ses dernières années et qu'il faut la 4eme voie ferrée entre Vendenheim et Strasbourg car le tronçon est saturé


vendredi 25 mai 2007

Monsieur le ministre,


Vous nous avez indiqué, hier à Eckwersheim, que sans être décideur vous pouvez nous (les citoyens) aider sur les dossiers difficiles. Votre excellente connaissance des milieux parisiens mais aussi locaux, des arcanes administratives ainsi que votre sens du terrain seront utiles pour faire avancer le dossier « GCO, transit et accès de Strasbourg ».

En effet, derrière la bataille des chiffres et des experts, que constatons-nous ?
- une construction prévue en contradiction avec la politique de développement durable affichée et imposée par au moins trois lois récentes (LOTI, LAURE et SRU) ;
- des directives européennes sur le transport en cours de transposition et un prix de carburant croissant permettant l’annonce du déclin du trafic laissant aux seules collectivités locales (nous) le poids financier ;
- un avis de la commission d’enquête (une jeune architecte et deux retraités) que seuls les innocents (dont je suis) pouvaient espérer défavorable. La pression médiatique biaisée, car la communication officielle était « GCO = fin des embouteillages »,2 et la volonté des élus concernés de montrer que, enfin après trente années, on faisait quelque chose, que le GCO était mieux ! (que rien) ne laissaient aucune marge de manœuvre à cette jeune femme, la présidente.

Il appartiendra au conseil d’état de prononcer la déclaration d’utilité publique puisque l’état est maître d’ouvrage. Vu de Paris, Strasbourg est loin et la chose est déjà jugée à moins que…..

Vous nous avez indiqué les alternatives au « tout-routier », fondées essentiellement, sur le rail, pour effacer l’effet de pic de circulation. Pic qui est l’argument majeur des partisans du GCO.

Il est une piste très peu évoquée : l’amélioration de l’existant.
Comme automobiliste empruntant l’A4/A35, vous avez certainement constaté les goulets d’étranglement responsables des « embouteillages » que constituent les passages de trois à deux voies, que ce soit dans les deux sens pour le pont de chemin de fer au droit de Cronenbourg, ou au niveau de l ‘échangeur Mundolsheim-Reichstett en allant vers Paris.
On ne parle pas assez, ni de la « requalification de l’A35 » avec suppression du cisaillement des flux, ni de l’aménagement des accès de Strasbourg. Nous trouvons des modèles existants (Paris, Reims, Toulon,….) et des études dont le rapport TTK qui a le mérite de faire une synthèse critique de différents dossiers officiels dont ceux de la DRE qui, ne l’oublions pas, est juge et partie.
Aménageons les accès de Strasbourg et faisons le GCO si nécessaire mais pas l’inverse !
Améliorons l’existant dans toute l’Alsace…

Monsieur le ministre, vos responsabilités récentes ne vous ont certainement pas permis d’étudier ce dossier. Je me permets donc de joindre à ma lettre deux documents qui l’éclairent d’une manière différente. J’ai aussi réalisé un site Internet http://gcovendenheim.free.fr qui regroupe un certain nombre d’informations et de réflexions brutes (parfois partisanes).

Pour conclure, ancien commis de l’état (....) j’estime toujours que l’intérêt particulier doit s’effacer devant le collectif, mais mon sentiment est que le GCO est un dossier très (trop) discutable et que sa réalisation ne serait qu’une fuite en avant, de courte durée et sur des critères d’un autre âge.

mentions manuscrites


La réponse à ma lettre



Ce site est beaucoup plus agréable à lire avec une résolution d'écran de 1280 pixels de large et le navigateur libre FIREFOX

>Passez à Firefox! title= le navigateur alternatif à Internet Explorer

plus performant, plus sûr, plus ...
Savez-vous qu'en cliquant avec la molette de votre souris sur un lien Internet vous ouvrez un nouvel onglet? Pratique pour passer alternativement d'une table des matières aux chapitres?