notre terre


Un concerné n'est pas forcément un imbécile en état de siège pas plus qu'un concubin n'est obligatoirement un abruti de nationalité cubaine.      Pierre DAC


       NON au PEAGE                       NON aux BOUCHONS                 NON au GCO


Le désengorgement de Strasbourg n'est pas l'enjeu ni l'objectif du GCO (rapport de la commission d'enquête publique)
Pour être clair: Même avec le GCO, les bouchons continueront

ce site n'évolue plus depuis 2017


Déjà plus de dix années de perdues pour Aménager l'A35
OU EN SOMMES NOUS?        quelques points de vue
        ++ Le site Facebook ++ LeFilm ++ le site officiel



Vous êtes ici -> ConseilRegional
PagePrincipale :: ParametresUtilisateur :: Vous êtes ec2-3-80-4-76.compute-1.amazonaws.com

La séance du conseil régional vendredi 30 juin 2006


Le vote en faveur du GCO a été acquis par 30 voix pour, 13 contre et 4 abstentions.
( DNA du 1 juillet )

J’ai vécu de grands moments ce jour :
  • moment de démocratie quand Adrien Zeller a invité les participants à voter en leur âme et conscience et que tous, sauf le FN, ont appliqué la discipline de groupe ;
  • moment d’humour avec l’exposé de Patrick Binder (FN) =>son intervention (cliquer sur le texte) ou le site FN
  • moment de passion avec Justin Vogel (UMP), maire de Truchtersheim et président de la communauté de communes, parlant d'un « projet obsolète, d'un autre âge », d'une « aberration stratégique et écologique, qui créera les conditions favorables au trafic de transit européen ;
  • moment de calme et raison avec Jean-Jacques Fritz (UDF), adjoint au maire d'Achenheim, contre un projet « incohérent avec l'époque » et qui ne « guérira pas une situation intenable » ;
  • moment de l’expression du candide, une conseillère UDF demandant pourquoi on ne rendait pas le GCO gratuit et l’A35 à péage ?Excellente suggestion Madame: le mieux étant toutefois d'oublier le GCO et d'améliorer l'existant!
Comme à Londres, on pourrait demander 12 € pour entrer à Strasbourg. Qui en aura le courage politique?

La palme de la mauvaise foi revient à la conseillère régionale (vice-présidente?) qui a comparé les oppositions au GCO, à celles au VRPV : N’oublions pas une donnée fondamentale : il n’existait aucune autoroute entre Selestat et Strasbourg, la seule voie rapide était la N83 traversant des villages !

Le président, Adrien Zeller, s’est trop longuement exprimé sur un historique difficile à qualifier et, hop là, François Loos, venant d’arriver et auréolée d’une aura parisienne (péjoratif pour moi !), a eu l’honneur et l’avantage de clôturer le débat.
son intervention (cliquer sur le texte)
J’ai aussi eu l’impression que les votants se sont déterminés en fonction de leur groupe, de leur ressenti et de leur vécu mais peu en fonction de données factuelles.
( voir l’article des DNA du 5 juillet politique 4 sur la comitologie, ces comités qui exercent le pouvoir sans réel contre-pouvoir).

De plus entre tous ces documents divers (contradictoires?) : plan, directives, schémas, conventions, ... locaux, intercommunaux, régionaux, nationaux...
quel élu, partagé entre différents mandats1 et déplacements, y voit encore clair?

Nous avions envoyé une lettre à chaque conseiller (cliquer sur le texte)

l'intervention socialiste http://www.ps67.org/article.php3?id_article=852

Postérieurement à cette séance nous avons eu, en aout, la déclaration de Christian Estrosi, le ministre délégué à l'aménagement du territoire en 2006 « Il faut enrayer le tout routier » citée dans un § des ReFlexions

une explication du cumul =>
les émoluments de nos élus ici .
Calculez-vous même les revenus d'un couple elle présidente de région, députée et lui député-maire (si vous n’avez pas reçu le document légèrement polémique).
Ce site est beaucoup plus agréable à lire avec une résolution d'écran de 1280 pixels de large et le navigateur libre FIREFOX

>Passez à Firefox! title= le navigateur alternatif à Internet Explorer

plus performant, plus sûr, plus ...
Savez-vous qu'en cliquant avec la molette de votre souris sur un lien Internet vous ouvrez un nouvel onglet? Pratique pour passer alternativement d'une table des matières aux chapitres?